Les réglages du harnais

Les réglages en dynamique.

La distance optimum du palonnier par rapport aux pieds du cheval, est la projection de la longueur jarret-pieds...

reportée du pied jusqu'au palonnier.

Pour le réglage, on essaye de ne pas faire pendre les maillons. Il faut libérer le maillon avant de le glisser dans le crochet.

Ici, on voit le maillon bien en place sur le crochet.

Et maintenant, la distance est bonne.

Regardez l'intérêt des portes traits élastiques. Ils relèvent les traits, et en traction ils sont étirés ce qui ne brise pas la ligne de trait.

Il n'y a qu'en traction que l'on voit si un harnais est bien réglé : ici la dossière (ou sur dos) est trop grande et la sous ventrière trop petite.

Là le harnais est bien réglé, la dossière est mieux ajustée (mais pas tendue) et la sous ventrière se libère à chaque pas.

Le réglage des points d'attache des traits est très important ! Regardez la position du collier quand on se fixe en haut. Le collier est trop incliné, appuie sur la trachée de la jument et n'est pas appliqué correctement sur les épaules.

Ici on s'est fixé tout en bas. c'est le bon réglage pour cette jument. Les trais sont bien à angle droit par rapport au collier, qui appuie correctement sur l'épaule.

Un petit bout d'adhésif empêche de perdre le crochet de trait.